Les points importants à savoir avant de devenir esthéticienne à domicile

Être esthéticienne à domicile, c’est conserver le statut de travailleur indépendant. Par conséquent, il y a plusieurs démarches administratives à effectuer pour se conformer à la législation actuelle. Alors, quelles sont les différentes étapes à suivre pour la réalisation de ce projet ?

Les formations à suivre pour devenir esthéticienne à domicile

Il ne suffit pas d’avoir quelques connaissances dans le soin du visage et du maquillage pour pouvoir exercer cette activité. Afin d’accéder à ce statut, il faut être titulaire d’un diplôme d’esthéticienne, d’un CAP ou d’un BEP Esthétique cosmétique parfumerie. Avant de se lancer, une esthéticienne à domicile bénéficie également du droit de faire un Stage de préparation à l’installation ou SPI d’une durée de 30h dont le coût est d’environ 200 euros. Cette formation permet de tout apprendre sur la gestion d’entreprise. Pour avoir plus d’informations sur la création de ce genre d’entreprise, cliquez ici .

Avez-vous vu cela : La Gestion Technique du Bâtiment (GTB) : un pilier essentiel dans la gestion énergétique

Choisir le bon statut juridique

En tant que travailleur à domicile, l’esthéticienne qui prévoit de faire son activité à domicile doit posséder un statut juridique. Cette procédure est importante pour exercer son travail tout en se conformant à la loi en vigueur. D’ailleurs, il s’agit d’une étape cruciale qui définit la réussite du projet. Ainsi, il faut prendre le temps de se renseigner sur le meilleur choix. Dans le même temps, il faut prendre en compte d’autres facteurs comme le capital social, le nombre d’associés, l’évolution de l’activité, etc. Parmi les statuts juridiques existants, il y a :

  • SASU
  • SARL
  • SNC
  • EURL
  • EI
  • Micro-entreprise

Démarrer l’activité avec le statut d’auto-entrepreneur

Pour le démarrage de l’activité d’esthéticienne à domicile, il est préférable de privilégier le statut de l’entrepreneur. Cette option permet justement de profiter de nombreux avantages, notamment la simplification des obligations comptables, la dématérialisation des formalités de constitution ainsi qu’un régime social et fiscal qui est adapté aux petites structures. En optant pour ce statut, il est possible d’exercer plus rapidement son métier tout en étant exempté de formalités complexes. Le statut d’auto-entrepreneur est idéal pour démarrer l’activité sans faire d’investissement important.

A lire aussi : Cabinet cousange : votre allié immobilier à paris 17

Réussir le démarrage de l’activité d’esthéticienne à domicile

Avant le démarrage de l’activité, il est important de procéder à une étude de faisabilité du projet. Lors de cette étape, il est nécessaire d’effectuer une analyse de la concurrence. Aussi, il faudra déterminer l’investissement requis pour lancer le projet. Sans oublier de mettre en place un tarif adéquat. Dans le même temps, il s’avère important de mettre en place une stratégie permettant de trouver des clients. Pour ce faire, il est conseillé d’effectuer une prospection intensive. Les différents moyens de communication, tels que les réseaux sociaux, offrent une plateforme précieuse pour faire connaître les activités et créer un réseau, favorisant ainsi la diffusion d'informations et l'établissement de relations professionnelles et personnelles.